India February 2010

P1000857
P1000762
P1000797
P1000854
P1000855
P1000955
P1010030
P1000969
P1000971
P1000976
P1010043
P1000956

Cette aventure en Inde a été magique... une expérience humaine unique, très riche en émotions et en partage.

Mes appréhensions quant à la façon dont les traitements allaient se passer ont vite été balayées par la confiance des enfants et leur facilité à se laisser totalement aller. J'ai ainsi partagé des échanges privilégiés avec eux lors des traitements, notamment au travers de leur regard intense et de leur "langage corporel".
Je garde en souvenir cette innocence et générosité qu'ils m'ont apporté tant sur le plan personnel que professionnel!!
Je suis donc rentrée enrichie de cette belle expérience, de ce pays riche en odeurs, coutumes, couleurs et sourires et suis prête à la renouveler. ,
Alors un grand merci à mes collègues ostéo ainsi qu'à Béatrice et Dany pour m'avoir permis de vivre cette magnifique aventure!!!
Vanessa

Ce fut pour moi une expérience très enrichissante tant humainement que professionnellement.

Nous avons atterri à Cochin, puis nous nous sommes posés à Cheraï Beach, et avons commencé en douceur l’aventure avec les enfants de l’orphelinat Janaseva. Cet institut recueille des enfants abandonnés ou dont les parents ne peuvent s’occuper.

L’accueil fut globalement très cordial mais nous vîmes moins d’enfants que prévu car beaucoup étaient à l’école toute la journée et ne rentraient que le soir ou le week-end à l’orphelinat.

Nous avons ensuite été hébergés par les prêtres rogationistes de la mission catholique italienne qui a pour rôle de mettre en relation des familles italiennes et indiennes, les premières « sponsorisant » les secondes afin d’apporter une aide financière permettant l’éducation et la prise en charge médicale des enfants.

Nous avons visité, avec les prêtres, plusieurs écoles, dont une en pleine jungle, et traité beaucoup d’enfants.

« Ostéopathie et enfants du monde » intervenait pour la première fois dans ces établissements et les prêtres se sont montrés très intéressés par notre pratique, ils nous ont posé beaucoup de questions et suivi les traitements avec beaucoup d’attention. Ils étaient a priori très motivés pour poursuivre le suivi ostéopathique des enfants.

Nous avons ensuite apporté nos soins aux enfants et bébés dont les petites sœurs de Mère Térésa à Cochin et Fort Cochin ont la charge. C’est là que nous fûmes confrontés aux plus lourds handicaps. Le travail en équipe et les traitements à 4 ou 6 mains furent d’un très grand secours, l’expérience des uns offrant le soutien nécessaire à la motivation des autres.

Nous avons poursuivi ensuite notre périple par Bangalore et la maison d’adoption Ashraya…

Nous avons enfin terminé notre périple par quelques jours de repos et de visites sur le site de Mysore.



Globalement nous avons été très bien cordialement accueillis par les responsables des orphelinats même si nous avons essuyé quelques déceptions dues à l'organisation et une certaine non-challence indienne.
Cette différence de rythme est parfois déroutante pour nous occidentaux , nous devons nous adapter.

Par contre nous fûmes largement récompensés par la reconnaissance chaleureuse des enfants et c'est bien ce qu'il y a de primordial.

. La plupart ne parlai t pas anglais mais les regards et les sourires en disaient long… En l’absence des mots, ils nous ont exprimé différemment leur gratitude face aux traitements que nous leur apportions.

Cet autre mode de communication, a pallié à la différence de langage, et nous a guidé sur l’appréciation de l’efficacité de notre travail et l’utilité de notre mission.

On revient de ce voyage plein de souvenirs, d’odeurs, des couleurs de l’inde et de sourires, cela nous confère un sentiment d’accomplissement rare qui justifie notre attrait et motivation pour ce genre de missions

Delphine
P1010032P1010055P1010112P1000978