Avec les personnes ayant un handicap

L'ostéopathie : une aide précieuse pour les handicapés
Il existe plusieurs types de handicaps :

> les lésions de naissance : infirmité motrice cérébrale, encéphalites, trisomies... 
> les lésions neurologiques post traumatiques : paraplégies, tétraplégie, hémiplégies, plexus brachial, paralysie faciale,...

mere et enfant

Dans tous les cas, si l'ostéopathie ne soigne pas la source du problème, elle est une aide précieuse, car elle permet sur le plan fonctionnel d'établir des conditions les meilleures possibles pour aider à la récupération ou au développement de l'organisme.

Le handicap chez l'enfant

"la structure gouverne la fonction" a dit le docteur A.T Still fondateur de l'ostéopathie. Ainsi en redonnant la mobilité diminuée ou perdue aux structures du corps (os, ligaments, aponévroses), l'ostéopathie aura un effet bénéfique sur la fonction de ces structures. 
Restrictions, déformations, immobilités du crâne, peuvent gêner le développement du cerveau de l'enfant car elles limitent l'espace, diminuent l'élasticité tissulaire et peuvent provoquer des pertubations dans la circulation des flux intracrâniens. Pour les enfants gravement lésés au niveau du Système Nerveux Central, le but sera de redonner à leur "Mouvement Respiratoire Primaire" un fonctionnement optimum et aider à élaborer des compensations équilibratrices.